à l’image de nos matriarches, nous aussi, allumons nos bogies de Chabath dès note plus jeune age

– Il est très important d’allumer les bougies le vendredi avant l’heure indiquée dans le calendrier. Si on est en retard, il vaut mieux ne pas allumer !

– On a l’usage de glisser quelques pièces dans la boîte de Tsedaka (charité) avant d’allumer les bougies.

– La petite fille allume sa bougie avant sa maman afin que celle-ci puisse surveiller qu’elle ne se brûle pas avec les allumettes.

– Les bougies doivent durer au moins une heure et demi (une demi-heure dans la nuit).

– Une femme mariée (ou qui a été mariée) allume deux bougies.

– Certaines femmes ont la coutume d’allumer des bougies supplémentaires selon le nombre de leurs enfants.

– Après avoir allumé (sa ou) ses bougies, elle tourne les mains trois fois autour des bougies puis couvre son visage de ses mains et prononce la bénédiction :

Barou’h Ata Ado-naï Élo-hénou Mélè’h Haolam Achère Kidéchanou Bémitsvotav Vetsivanou Lehadlik Nèr Chel Chabbat Kodèch.

Béni sois-Tu Éternel notre D.ieu, Roi du monde, qui nous as sanctifiés par Ses commandements et nous as ordonné d’allumer les bougies du saint Chabbat.

– Il est recommandé de profiter de cet instant si spécial pour prier pour tous ses besoins – matériels et spirituels – ainsi que ceux de tout le peuple juif et surtout pour la venue rapide de notre juste Machia’h.

– Quand une fille ou une femme allume (sa ou) ses bougies, elle ajoute une lumière et donc une influence positive dans le monde et augmente la protection divine sur le peuple juif.

(d’après le Kitsour Choul’hane Arou’h)