Nous avons l’obligation de suivre à la lettre les directives du gouvernement.
C’est l’application du principe » Dina démalkhouta dina », la loi de l’Etat a force de loi.


Le premier ministre a précisé que les lieux de culte restent ouverts mais sans cérémonies.
Nous respectons ces directives.
Dans ce cadre, il importe de respecter les consignes drastiques de distance de 2 mètres ,de lavage des mains et d’hygiène des lieux que nous avons données depuis deux semaines, de ne pas faire venir les personnes âgées, les enfants et les personnes fragiles.
Il faut limiter le nombre des personnes se rendant dans les synagogues au strict minimum avec un maximum de 15 personnes simultanément.
Si ces consignes ne peuvent pas être appliquées en fonction des configurations des synagogues et de considérations locales ,il faudra prendre la décision de fermeture pour ne pas risquer la diffusion de l’épidémie.
Nous faisons appel au sens de la responsabilité et de la solidarité de toutes et tous .
Nous restons à l’écoute de vos retours et des évolutions, en contact permanent avec les autorités .

Haïm Korsia, Grand Rabbin de France
Michel Gugenheim, Grand Rabbin de Paris
Joel Mergui, Président du Consistoire