Selon l’expression connue, nous sommes «aux talons de Machia’h».

Le talon doit savoir qu’il est un talon. Quel rapport y a-t-il entre le talon et la sagesse ? L’essentiel est le service concret de D.ieu.

(D’après Séfer Hasi’hot 5686 p.8)