Dimanche soir 23 octobre 2016, Chemini Atseret,  Après avoir allumé une bougie de 48 heures et avoir mis quelques pièces à la Tsedaka (charité).

Avant 18h34 les femmes mariées allument au moins deux bougies, les jeunes filles et petites filles allument une bougie et récitent les bénédictions suivantes :

1) «Barou’h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè’h Haolam Achère Kidéchanou Bémitsvotav Vetsivanou Lehadlik Nèr Chel Yom Tov».
2) «Barou’h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè’h Haolam Chéhé’héyanou Vekiyemanou Vehigianou Lizmane Hazé» .

Dimanche soir et lundi midi nous mangeons dans la Souccah, mais sans bénédiction.

Lundi matin 24 octobre, on récite la prière de Yizkor à la mémoire des parents disparus. On mange dans la Souccah sans bénédiction.

Lundi soir 24 octobre, Sim’hat Torah. Après 19h35, les femmes mariées allument, à partir d’une flamme existante, au moins deux bougies, les jeunes filles et petites filles allument une bougie et récitent les bénédictions suivantes:

1) «Barou’h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè’h Haolam Achère Kidéchanou Bémitsvotav Vetsivanou ²Lehadlik Nèr Chel Yom Tov».
2) «Barou’h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè’h Haolam Chéhé’héyanou Vekiyemanou Vehigianou Lizmane Hazé».

On danse joyeusement avec la Torah autour de la Bimah dans la synagogue.

Mardi soir 25 octobre, après 19h33, Sim’hat Torah se termine et on récite la Havdala.