Les textes soulignent que Machia’h sera « de la maison de David et de la descendance de Salomon. » Il est clair qu’une telle précision doit avoir une utilité et, de fait, elle apporte un élément déterminant dans la définition de sa personnalité.

La qualité de Machia’h s’exprimera en cela qu’il aura la grandeur de David – la royauté – et celle de Salomon – la paix.

Il aura ce degré grâce au fait qu’il atteindra la plénitude de la royauté, y compris la sagesse qui doit la conduire, au point qu’il «sera plus sage que Salomon.»

(D’après un commentaire du Rabbi – 2o Iyar 5751)