Chers amis, L’odieuse et horrible attaque de nos frères et sœurs à Pittsburgh a fait voler notre cœur en éclats. Nous pleurons les onze âmes saintes si cruellement arrachées à notre monde et nous prions D.ieu d’accorder force et réconfort à leurs familles traumatisées et endeuillées. Leur souffrance insondable est partagée par le peuple juif tout entier et par tous les peuples du monde.

Nous prions également pour la rapide et complète guérison des blessés, des survivants et de toute la communauté de Pittsburgh.

Aucun mot ne peut décrire ce qui n’est que du mal à l’état pur. Des Juifs qui s’étaient réunis pour prier et célébrer le Chabbat ont été tués sans autre raison que le fait d’être juifs. Encore une fois : en priant ! Le Chabbat ! Les balles du tueur nous visaient tous. « Tous les Juifs doivent mourir », a-t-il crié en ouvrant le feu.

Quel est le remède à une telle haine insensée ?! Que pouvons-nous faire pour l’éradiquer ?

Le Rabbi de Loubavitch, de mémoire bénie, a répondu à cela à plusieurs reprises, avec clarté et conviction :

L’amour gratuit.

La haine de sang-froid, fanatique, sans fondement et implacable ne peut être déracinée de son noyau qu’en saturant notre monde d’amour et d’actes de bonté pure, sans distinction, sans retenue et sans faille.

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons répandre l’amour et l’unité. La positivité et la lumière.

Nous devons continuer à marcher fièrement vers nos synagogues. Et, tout en pleurant et en portant le deuil, nous devons augmenter de façon exponentielle nos actes de bonté et de bienfaisance.

Certains des blessés sont des policiers héroïques qui ont volontairement choisi de mettre leur vie en danger pour aider les autres. Nous sommes impressionnés par leur courage et leur dévouement. Et nous sommes reconnaissants de vivre dans des pays qui protègent notre droit de vivre ouvertement et fièrement en tant que Juifs. Nous apprécions énormément le déferlement d’amitié et de soutien de la part de tant de personnes à travers le monde.

* * *

Pour contribuer à illuminer ces ténèbres épaisses et à éradiquer le mal, considérez l’une ou plusieurs des suggestions ci-dessous. Nos frères et sœurs à Pittsburgh – et dans le monde entier ! – ont besoin de nos prières et de nos mitsvot (bonnes actions) plus que jamais !

  • Accroître l’unité. L’attaquant nourrissait une haine insensée envers les Juifs. Nous devons augmenter notre amour pour chacun d’eux. Nous sommes une famille ! C’est vraiment le moment approprié pour chacun d’entre nous pour tendre la main à une personne avec laquelle nous nous sommes brouillés et dont nous nous sommes éloignés.
  • Manifester notre fierté juiveEn particulier maintenant – apposons des mézouzothà nos portes ; portons fièrement nos kippas. Nous devons montrer que nous sommes fiers de notre identité juive !
  • Ajoutez une mitsva à la mémoire des victimes. Que ce soit mettre les téfilines, allumer les bougies de Chabbat ou une autre mitsva, ajoutons chacun une action à notre routine et dédions-la à la mémoire de ceux qui ont été tués sans pitié.
  • Venir à la synagogue. Même si nous ne l’avons pas fait régulièrement, rassemblons-nous à la synagogue et montrons au monde que nos synagogues sont remplies de dynamisme, d’amour et de vie. Remplissons chaque synagogue au maximum ce Chabbat !

Demandons à D.ieu d’envoyer la guérison et le réconfort aux familles en deuil, et prions pour qu’Il élimine rapidement tout le mal et la haine du monde et déclenche la venue de Machia’h, rapidement de nos jours.

Prions avec ferveur pour le rétablissement rapide et complet des blessés !

Par le mérite de nos mitsvot et de nos prières collectives, puisse chacun de nous – et puissions-nous tous ensemble ! – être réconforté en cette période extraordinairement difficile.