Dans son Michné Torah, Maïmonide (Hil’hot Mela’him, chap. 12) expose les lois relatives à Machia’h. Il y indique notamment : « En cette époque, il n’y aura plus de famine ni de guerre ».

Cette phrase fait pendant à l’injonction (Psaumes 34 : 15) « Ecarte-toi du mal » qui nous enjoint d’éliminer tous les éléments négatifs.

Mais, pour que le processus soit complet, il faut également y joindre l’aspect positif. C’est pourquoi le texte de Maïmonide continue en soulignant qu’en ce nouveau temps, le souci de chacun « ne sera que de connaître D.ieu ». Ceci correspond à l’injonction (Psaumes 34 : 15) « Fais le bien », c’est-à-dire accroître la lumière de la Torah par l’intensification de son étude.

(d’après Likoutei Si’hot, vol. XXV, p. 462)