Durant Pessa’h, on ne doit ni posséder ni consommer du ‘Hamets. Il faudra donc, avant le mercredi 8 avril 2020 à 11h40, arrêter de manger tout aliment à base de céréale fermentée comme par exemple, le pain, les céréales, les pâtes, les gâteaux et certains alcools et on brûlera le ‘Hamets avant 12h40.

Concernant les médicaments et les produits d’hygiène, on consultera les listes éditées à cette occasion par les organismes compétents en la matière.

C’est pourquoi on a coutume de bien nettoyer la maison, le magasin, le bureau, la voiture etc… avant Pessa’h, afin d’éliminer toutes les miettes.

Pour éviter de posséder, même involontairement du ‘Hamets à Pessa’h, on remplira une procuration de vente, qu’on remettra à un rabbin compétent. Celui-ci se chargera alors de vendre tout le ‘Hamets à un non-Juif. Cette procuration de vente peut être apportée au rabbin ou lui être envoyée par courrier, fax ou Internet et devra lui parvenir au plus tard la veille de Pessa’h, cette année mardi 7 avril 2020.

Il n’est pas nécessaire d’avoir terminé tout son ménage pour dresser la liste de ce qu’on envisage de vendre.

Durant tout Pessa’h, on mettra de côté dans des placards fermés à clé tout le ‘Hamets et la vaisselle ‘Hamets que l’on n’utilisera pas durant Pessa’h mais qu’on pourra « récupérer » une heure après la fête qui se termine le jeudi 16 avril 2020 à 21h16.

Comment préparer la cuisine

 On prépare la cuisine pour Pessa’h en la « cachérisant, c’est-à-dire que l’on y fait disparaître toute trace de ‘Hamets.

PLATS ET USTENSILES : Il est conseillé d’avoir une vaisselle et une batterie de cuisine exclusivement réservées pour Pessa’h. En cas de nécessité, certains ustensiles utilisés tout au long de l’année peuvent être utilisés pour Pessa’h après cachérisation. On consultera pour cela un Rabbin.

FOUR: Le four électrique peut être cachérisé au moyen d’une pyrolyse. A noter cependant que la pyrolyse ne permet pas de cachériser les plaques du four. Pour la cachérisation de ces plaques ainsi que pour celle de tout autre type de four, on consultera un Rabbin.

PLAQUES DE CUISSON : Les plaques électriques seront scrupuleusement nettoyées, ainsi que la surface qui les entoure, suite à quoi on les fera chauffer pendant 1h à la température maximum. On procèdera de même pour des brûleurs à gaz, si ce n’est que la grille devra faire l’objet d’une cachérisation à part. Pour cela, ainsi que pour les autres types de plaques (vitrocéramique et induction), on consultera un Rabbin.

MICRO-ONDES : On le nettoiera soigneusement. On ne l’utilisera pas pendant vingt-quatre heures, puis on g chauffera un récipient rempli d’eau (30 cl), jusqu’à l’évaporation totale de cette eau. Pendant Pessa’h, les plats mis au micro-ondes seront soigneusement enveloppés de toutes parts.

ÉVIER EN INOX : Il sera consciencieusement nettoyé et le siphon sera vidé. On ne l’utilisera pas à chaud pendant vingt-quatre heures, suite à quoi on l’arrosera d’eau bouillante pour finalement le rincer à l’eau froide. Pour les autres types d’éviers, on consultera un Rabbin.  

LAVE-VAISSELLE : Il est préférable de ne pas l’utiliser pendant Pessa’h.  

RÉFRIGÉRATEUR, CONGÉLATEUR, ÉLÉ-MENTS DE CUISINE, PLACARDS, TABLES ET TIROIRS : On les nettoie méticuleusement, afin d’en retirer toutes les miettes et tous les restes. Ensuite, on recouvre, par exemple d’un papier aluminium, les surfaces entrant en contact avec la nourriture ou les récipients.

NAPPES ET NAPPERONS : On les lave avec une lessive sans amidon.