Dimanche prochain, le 8 Janvier est commémoré par un jeûne.

A Perpignan il débute à 6h43 et se conclut à 18h05.

La raison de ce jeûne:

Le dixième jour du mois de Tévet de l’an 3336 depuis la Création (-425 de l’ère vulgaire), les armées de l’empereur babylonien Nabuchodonosor établirent le siège de Jérusalem. Trente mois plus tard, le 17 Tamouz 3338, une brèche fut ouverte dans les murs de la cité et le 9 Av de cette année, le Saint Temple fut détruit. Suite à cela, le peuple juif fut exilé en Babylonie pendant 70 ans.

Le 10 Tévet est un jour de jeûne, de deuil et de repentir. Nous nous abstenons de manger et de boire depuis l’aube jusqu’à la tombée de la nuit, et ajoutons les Séli’hot et d’autres passages à nos prières. Le jeûne s’achève à la tombée de la nuit, ou dès que l’on peut voir trois étoiles de taille moyenne dans le ciel.

Plus récemment, le 10 Tévet fut choisi pour être un « jour de Kaddich général » pour les victimes de la Shoah pour lesquelles on ignore la date exacte de la disparition.

Une ancienne coutume juive, qui fut relancée par le Rabbi, Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson de mémoire bénie, est de dire, les jours de jeûne, des paroles d’inspiration qui éveillent l’âme au repentir.