Le 9 Av (Tichea beAv) est le jour le plus triste du calendrier juif. Cinq catastrophes nationales s’abattirent dans le passé sur notre peuple

  1. En ce jour, la deuxième année après leur départ d’Égypte, les Enfants d’Israël se rebellèrent quand les Dix Explorateurs firent un rapport défavorable sur la Terre Promise. C’est dans la nuit de Tichea beAv qu’ils poussèrent leur terrible cri de révolte, refusant de poursuivre leur marche vers leur future patrie. Alors D.ieu décida que la vieille génération (de vingt ans d’âge et au-dessus) mourrait dans le désert au cours de quarante années d’errance (une année pour chacun des jours qui furent nécessaires aux Explorateurs pour accomplir leur mission). Seuls leurs enfants vivraient pour entrer en Terre Promise et en jouir. Le Neuf Av, en l’an 3338 le premier Beth Hamikdache fut détruit ;par les armées de Néboukhadnétzar (Nabuchodonosor), roi de Babylonie.
  2. Le même jour, en l’an 3828 le second Beth Hamikdache fut détruit par les légions romaines de Titus. Quand, cinquante ans après, Bar Cokhba prit la tête de la révolte contre les Romains, dans une tentative de libérer le pays, c’est à Tichea beAv (en 3880) la grande forteresse de Béthar tomba et fut détruite par les Romains, avec pour corollaire l’écrasement implacable de la rébellion. C’est en ce jour fatidique de Tichea beAv que fut labouré le sol où s’élevait Jérusalem, et, sur la montagne, le lieu où se dressait le Beth Hamikdache. En ce jour survinrent d’autres grands malheurs pour notre peuple, tels que l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492, l’expulsion des Juifs d’Angleterre en 1290. D’après les historiens, la Seconde Guerre mondiale et la Shoah furent les conséquences de la Première Guerre mondiale. Celle-ci avait débuté le 9 Av