LES DIX JOURS DE TECHOUVA – de retour à D.ieu Pendant les dix jours de Techouva (deux jours de Roch Hachana, un de Yom Kippour et les sept qui les séparent), nous avons le pouvoir de rectifier tous les jours de l’an passé en vivant la période avec l’intensité spirituelle nécessaire.

Le mercredi pour tous les mercredis passés, le jeudi pour tous les jeudis etc. C’est le temps où nous pouvons reconstruire notre propre passé pour que notre avenir soit profondément différent. Aussi, il y’a des passages de prières à ajouter.

LA VEILLE DE YOM KIPPOUR

Kaparot

Nous faisons la cérémonie des Kaparot tôt le matin précédant Yom Kippour, cette année le 8 octobre. Pour cela, on utilise un poulet vivant ou, en remplacement un poisson vivant ou de l’argent. Dans tous les cas, nous le donnons ensuite à la charité. Cette pratique est valable durant toute cette période.

Repas de fête

Manger et boire la veille de Yom Kippour est une Mitsva.

C’est pour cela que nous prenons deux repas, un dans la première partie de la journée et le deuxième peu avant le début de Yom Kippour. Pour ce second repas, on mange des plats plus légers.

Léka’h

La coutume veut que chacun demande et reçoive ce jour-là du Léka’h – gâteau au miel. comme symbole à nous éveillés à ameliorer notre comportement afin de mériter une bonne et douce année.

Mikvé

Tous les hommes, et dans beaucoup de communautés aussi les femmes, vont au Mikvé – bain rituel en ce jour. Il s’agit d’être rituellement pur pour le jour le plus saint de l’année.

Malkout

Avant la prière de l’après-midi, tous les hommes ont coutume de recevoir une « flagellation » symbolique. Comme un rappel pour le repentir.

Tsedaka

La veille de Yom Kippour, nous avons la coutume de donner à la charité plus généreusement que jamais.

Bénir les enfants

Juste avant le début du jeûne, les parents bénissent leurs enfants.