Dimanche dernier au Habad de Perpignan a été inaugurée la salle d’étude.
Tout commença par notre installation ici dans la région il y a 11 ans.

 Au départ nous étions dans un petit appartement. Par manque de moyens nous faisions les activités, cours, rencontres… chez nous.  Il y a 8 ans nous avions visité un pavillon. Nous sommes  tombé sous son charme. Nous nous y installâmes. Nous avons alors réserver le garage pour les activités, dans l’endroit qu’autrefois avec les anciens propriétaires, monsieur Perarno, se servait comme atelier et donc les structures été assez simples.
 Nous avons déposé là bas les livres de la bibliothèque, un bureau et des chaises.  Ainsi nous avons pu plus facilement effectuer les activités. Ce système permit aussi de ne pas déranger la famille.
 Peu après nous avons effectué des travaux pour installer une porte au garage afin que les gens puissent entrer directement de l’extérieur sans avoir besoin de rentrer dans la cour.
 Il y a 2 ans monsieur works à travers le Bureau Lubavitch Européen nous a contribué une somme importante avec laquelle nous avons pu acheter toute la série du Talmud et celle du Meam Loez traduite en français.  Avec un tel luxe au service de ceux qui veulent étudier sur place et pour ceux qui veulent emprunter, on ne pouvait plus entreposer tous ces livres saints dans de telles conditions. ?
Nous avons alors entamé des travaux de rénovation et toute la salle a été refaite. Cela nous a coûté près de 5000 € (une partie est encore à rembourser) et aujourd’hui ce local est vraiment bien aménagé, un nouveau sol, nouveau plafond, la climatisation, les étagères sont  enfin adaptées et surtout le Aron Kodesh est là pour y poser le Sefer Torah.
 Ceci est un grand changement et les gens se sentent bien plus à l’aise.
 Par hasard ou plutôt par providence divine le petit-fils de l’ancien propriétaire s’est converti et il est aujourd’hui installé en Israël suivant le chemin de la Torah et de Ses commandements.
 Je n’aurais pas su à son propos si ce n’est le fait qu’il m’ait vu il y a quelques années à la gare de Perpignan en train d aider les Ba’hourim qui venaient pour apporter un coup de pouce.
Il est alors venu à ma rencontré et m’a demandé si j’étais bien celui qui a racheté  la maison de ses grands-parents.  Et depuis,  quand il vient dans le sud il loge et se restaure chez nous. Il y a un an monsieur Perarno est décédé. Chlomo et son papa souhaitaient poser une plaque dans le local à sa mémoire.  Nous étions  très ravis par cette idée.
 Dimanche dernier le 15 octobre au lendemain de Chabbat Bereshit  dans le cadre du Miniane du matin, suivit la procédure de la pose de cette plaque. Shlomo et son papa prirent la parole et decrivirent la rencontre exceptionnelle et à propos de son père.
 je conclut par un petit Dvar Torah sur l’importance de la campagne du Rabbi de Bayt Mal Sefarim – de posséder de nombreux ouvrages de Torah.  Le tout conclu  par un apéritif.
Une très bonne ambiance était au rendez-vous.
 En espérant que cela entraîne plus de monde à fréquenter et passer du temps à étudier, à prier et à faire partie de la communauté.
 Vous souhaitant shana tova.plaque