Dans les lois de respect de D.ieu béni soit t’Il, il va aussi la considération des lieux de cultes et des personnes qui les maintiennent, incluant les érudits, les Talmidei ‘Ha’hamim.

Dans ce cadre, il nous faut nous habituer et adopter une attitude approprié.

Cela inclus de ne pas parler durant la prière, et spécialement quand cela dérange les autres participants.

C’est aussi écouter attentivement chaque mot de la lecture de la ‘Hazara, la lecture de la Tora et de la Haftara. Pour cela, qu’une solution : ne pas papoter…

Le Rabbi a souvent évoqué le respect du aux Rabanim, Rabbin de la communauté etc.

La légende raconte le récit suivant du Rav Hendel, Mashpia et mentor dans la Yeshiva original à Loubavitch : un élève de la Yeshiva a malheureusement quitté les voies de la Tora. Quelques années le mentor et l’élève se trouvaient ensemble. Le mentor disait alors à l’élève : penses tu que le ciel attend de toi ton retour à la Tora et tu seras quitte. Non, après 120 ans on te reprochera pour les Shabath non respecté, les prières non récités etc. et jusqu’à le manque d’Itkafia que tu as manquais à la Yeshiva…

Cela est applicable aussi à Perpignan…