Au ‘Habad, la Meguila sera lu Motsai Shabath à 21h30 précise.

deux lectures prévu poue dimanche: Midi et 18h. Veuillez bous aviser si vous compter rester pour le festin de la fete qui suivera.

(cette année samedi soir 11 et dimanche 12 mars 2017) Jeudi 9 mars, c’est le jeûne d’Esther (avancé) qui débute à 5h 53  et s’achève à 19h 16.

Dans l’après-midi, avant la prière de Min’ha, on donne trois pièces de Ma’hatsit Hachékel (50 centimes) à la Tsedaka ; on ajoute le passage Anénou dans la Amida.

Samedi soir 11 mars, on écoute attentivement la lecture de la Méguila. On n’est pas quitte avec une lecture entendue par té- léphone, magnétophone, Internet ou à travers un poste de radio.

Dimanche 12 mars, dans la journée, on écoute encore une fois la lecture de la Méguila. Quand le ‘Hazane (lecteur) prononce les bénédictions, on pense à se rendre quitte également des autres Mitsvot du jour.

Michloa’h Manot : On distribue à au moins une personne deux mets comestibles cachères, si possible en passant par un intermédiaire.

Matanot Laévionim : On distribue à au moins deux pauvres une pièce (ou un billet ou plusieurs billets…).

Michté : dans l’après-midi, on prend un bon repas, le festin de Pourim. Les enfants se déguisent dans l’esprit de la fête. Les adultes mettent les vêtements de Chabbat pour écouter la Méguila. On ajoute le passage « Veal Hanissim » dans la Amida et le Birkat Hamazone.

F.L. (d’après Cheva’h Hamoadim)