L’antenne Loubavitch à Perpignan

Le Beth ‘Habad de Perpignan a été fondé en aout 2006 suite a la demande de plusieurs membres de la communauté auprès des responsables Loubavitch nationaux. Le Rav Y.Y. Gorodetski, responsable du Bureau Loubavitch Européen (installé a Paris et que sous son égide est place notre centre) a établît un contact avec les responsables communautaires et en a mit les bases. Aujourd’hui, avec leurs cinq enfants, ils dédiassent leur énergie à partager la Tora, et à être à disposition de tous demandeurs à la parole divine. Les enfants participent massivement à cette délicate et noble tache.

A la rencontre de son directeur…

Son directeur est le Rav Morde’hai PEVZNER accompagné de son épouse et de leurs famille.

Mordé’hai naquit à Paris en 1980. Frère ainé de quatre frères et quatre sœurs. Son environnement familial et la dynastie communautaire – son grand père, le Rav Hillel Zatsal était le Grand Rabbin de la communauté Loubavitch de France. Fondateur des institutions Sinaï. En 1996 il fut décoré par le chevalier d’honneur par le président Chirac. Ses parents sont aujourd’hui à la tête de ces fabuleux complexes scolaire, composé de cinq établissements (paris 17, paris 18, paris 20 et deux à Levallois (92100)) – L’oriente naturellement dans l’atmosphère de Tora, où il grandit dès son plus jeune âge. Après sa Bar Mitsva, qu’il célébra à Brooklyn, dans la synagogue du QG Loubavitch, au coté du Rabbi, il rejoint les bancs de la Yechiva – école rabbinique et talmudique – de Brunoy en région parisienne. A la suite et après avoir étudié quelques années dans la Yeshiva Aholei Tora, il passe le perfectionnement et le diplôme Rabbinique dans le célèbre institue à Melbourne, Australie.

En 2004 il se mari avec Rachel Itkin dans la ville de Hamilton, Ontario, Canada. Ses parents perpétue la mission du Rabbi sur place et sont les Shlou’him. Rachel grandi dans l’école orthodoxe sur place. A préciser, les familles pratiquante sont à coté sur les mains des mains, et pourtant la majorité des parents y envoie leurs enfants sans cette établissement. Pour le collège elle passe à Toronto. Son séminaire elle le passe en Israël, à Tsfath. A la suite enseignante dans plusieurs établissements scolaires, à Toronto et à N.Y. En décembre 2006, à peine 4 mois après leur établissement à Perpignan, elle a vécu la mort prématuré de son père, a à l’âge de 54 ans.