L’antenne Loubavitch à Perpignan

Le Beth ‘Habad de Perpignan a été fondé en aout 2006 suite a la demande de plusieurs membres de la communauté auprès des responsables Loubavitch nationaux. Le Rav Y.Y. Gorodetski, responsable du Bureau Loubavitch Européen (installé a Paris et que sous son égide est place notre centre) a établît un contact avec les responsables communautaires et en a mit les bases. Aujourd’hui, avec leurs cinq enfants, ils dédiassent leur énergie à partager la Tora, et à être à disposition de tous demandeurs à la parole divine. Les enfants participent massivement à cette délicate et noble tache.

Installé à dans les Pyrénées Orientales depuis 2006, Rav Mordé’hai et Ra’hel PEVZNER accompagné de leurs enfants, propage le message de la Tora et de la ‘Hassidouth, à travers les nombreux tuyaux et moyens à leur disposition.

Auparavant le lien avec le ‘Habad existait via le centre de Toulouse. La Matsa Chmoura étaient envoyé aux communautés de manière régulières et le Rav Gavriel Sebag venait de temps à autres donnait des cours de Tora

C’est alors que le Talmud Tora reprend son élan avec les cours réguliers et des ateliers de démonstrations et encouragement à l’accomplissement des commandements y sont intégrés.

Au départ du petit appartement près de la Fnac, et à la suite de leur demeure sur l’avenue Marcellin Albert, ils sont là pour aider chacun et chacune, sur place et en déplacement.

A notre compte et ne recevant aucun financement de la communauté local, on est dédié à chaque juif sans aucun a priori et arrière pensée.

Nous savons qu’il est possible de faire confiance à votre générosité et participation.

C’est Mendel, Minda, ‘Haya, Perel, Dina et Léa qui se font un plaisir de prêter main forte à l’accueil des invités, préparation de repas, organisation des événements et autres. Mais pas seulement. Il y’a beaucoup de bénévole. A tous nous remercions du fond du cœur!

Malgré la tumeur et ses conséquence découvert en mai 2017 qui faisait qu’aggraver la boiterie existante dès son jeune âge, Mordé’hai ne s’arrête pas. En béquille ou en chaise roulante, il sillonne le département. Des visites et des cours, des prêts et des aides financières, des repas et des réceptions, sont notre quotidien.