Nous trouvons dans le début de la paracha comme une condition indispensable aux bénédictions qui suivent :

« si vous marchez dans mes décrets… ». Cependant le Talmud nous dit il ne s’agit pas ici d’une condition mais s’est au contraire une supplication D’ieu qui nous dit : je vous en supplie, allez selon mes décrets.  Il est certain qu’une pareille demande émanant de D’ieu n’est pas seulement une simple supplication mais c’est avant tout un don de forces pour réaliser les mitsvot et étudier la Torah.