On prépare la cuisine pour Pessa’h en la « cachérisant, c’est-à-dire que l’on y fait disparaître toute trace de ‘Hamets.

Appelez Mordé'hai au 06.14.06.16.47. pour être sur d'avoir la votre!

En hébreu, « Chmoura » signifie « gardée » et ce terme décrit parfaitement ce qu’est cette Matsa. La farine utilisée pour sa fabrication est gardée, protégée de tout contact avec de l’eau, depuis le moment de la moisson. En effet, si elle venait à être mouillée, elle pourrait lever et devenir impropre à la consommation pendant Pessa’h.

Ces Matsot sont rondes, pétries à la main et ressemblent à celles que les enfants d’Israël consommèrent lorsqu’ils quittèrent l’Egypte. Elles sont cuites en moins de dix-huit minutes sous stricte surveillance rabbinique, afin de s’assurer qu’elles ne puissent en aucune façon augmenter de volume et devenir levain pendant la fabrication. La Matsa Chmoura doit être utilisée pendant les deux nuits du Séder, c’est-à-dire vendredi soir 30 mars et samedi soir 31 mars 2018, en particulier pour les trois Matsot posées sur le plateau du Séder. Chaque convive à la table du Séder mangera de la Matsa Chmoura. Certains ont la coutume d’en consommer pendant toute la fête.

Le Zohar appelle la Matsa Chmoura : l’aliment de la foi et l’aliment de la Guérison.

Il n’est pas nécessaire d’avoir terminé son ménage de Pessa’h pour acheter les Matsot ; il suffira de les stocker à l’abri de tout ‘Hamets et de toute humidité.

(d’après Chéva’h Hamoadim – Rav Shmuel Hurwitz)

PLATS ET USTENSILES : Il est conseillé d’avoir une vaisselle et une batterie de cuisine exclusivement réservées pour Pessa’h. En cas de nécessité, certains ustensiles utilisés tout au long de l’année peuvent être utilisés pour Pessa’h après cachérisation. On consultera pour cela un Rabbin.

FOUR: Le four électrique peut être cachérisé au moyen d’une pyrolyse. A noter cependant que la pyrolyse ne permet pas de cachériser les plaques du four. Pour la cachérisation de ces plaques ainsi que pour celle de tout autre type de four, on consultera un Rabbin.

PLAQUES DE CUISSON : Les plaques électriques seront scrupuleusement nettoyées, ainsi que la surface qui les entoure, suite à quoi on les fera chauffer pendant 1h à la température maximum. On procèdera de même pour des brûleurs à gaz, si ce n’est que la grille devra faire l’objet d’une cachérisation à part. Pour cela, ainsi que pour les autres types de plaques (vitrocéramique et induction), on consultera un Rabbin.

MICRO-ONDES : On le nettoiera soigneusement. On ne l’utilisera pas pendant vingt-quatre heures, puis on g chauffera un récipient rempli d’eau (30 cl), jusqu’à l’évaporation totale de cette eau. Pendant Pessa’h, les plats mis au micro-ondes seront soigneusement enveloppés de toutes parts.

ÉVIER EN INOX : Il sera consciencieusement nettoyé et le siphon sera vidé. On ne l’utilisera pas à chaud pendant vingt-quatre heures, suite à quoi on l’arrosera d’eau bouillante pour finalement le rincer à l’eau froide. Pour les autres types d’éviers, on consultera un Rabbin.

LAVE-VAISSELLE : Il est préférable de ne pas l’utiliser pendant Pessa’h.

RÉFRIGÉRATEUR, CONGÉLATEUR, ÉLÉMENTS DE CUISINE, PLACARDS, TABLES ET TIROIRS : On les nettoie méticuleusement, afin d’en retirer toutes les miettes et tous les restes. Ensuite, on recouvre, par exemple d’un papier aluminium, les surfaces entrant en contact avec la nourriture ou les récipients.

NAPPES ET NAPPERONS : On les lave avec une lessive sans amidon.

En cas de besoin, n’hésitez pas à nous contacter. Notre équipe se fera le plaisir de répondre à vos besoins.