Ce n’est qu’une date, une simple date parmi les centaines qui défilent au fronton de nos calendriers. Et pourtant elle porte en elle une grandeur que nul ne peut ignorer, une grandeur qui s’impose à tous par sa plénitude et sa sérénité. Le 19 Kislev est déjà présent, à la porte de notre conscience. Comment ne pas avoir le sentiment fort qu’il éclaire tout l’espace au devant de nous ? C’est que ce jour est décidément différent. Il ne s’agit pas que du rappel d’un événement historique, la libération de Rabbi Chnéor Zalman, auteur du Tanya et du Choul’han Arou’h, de la prison où le pouvoir russe l’avait enfermé. Cela en soi aurait certes été digne d’être rappelé, souligné, commémoré. Mais il y a ici bien davantage car il n’est pas question seulement d’une libération mais bien d’une victoire.

L’histoire est connue. Ce qui est reproché à Rabbi Chnéor Zalman, c’est son combat inlassable pour une spiritualité juive puissante et chaleureuse. Ce n’est évidemment pas en ces termes que les accusations sont formulées mais c’est bien ainsi qu’elles apparaissent quand on vient l’interroger en particulier sur le contenu de ses enseignements. En tout état de cause, c’est incontestablement ainsi qu’elles résonnent devant le Tribunal d’En-Haut. Celui-ci, révèlent le Baal Chem Tov et le Maguid de Mézéritch à Rabbi Chnéor Zalman dans sa cellule, s’inquiète de la diffusion de la dimension profonde de la Torah. Pour que cette œuvre, dont l’histoire a démontré l’absolue nécessité, puisse continuer, il faut cette victoire. Elle est grande et miraculeuse. A partir de ce moment, plus rien ne viendra s’opposer à cette connaissance nouvelle désignée aujourd’hui sous le beau nom de ‘Hassidout.

Faut-il, pour autant, répéter cette histoire d’année en année ? La période est propice à une prise de conscience : la ‘Hassidout est aujourd’hui à la portée de tous. Chacun peut l’étudier, de nombreuses traductions, y compris en français, existent. Et s’en pénétrer donne à la vie une lumière nouvelle. Tout l’enjeu est là. Nous pouvons y renouveler nos forces jusqu’au temps de tout accomplissement.

A Perpignan, on se réunira pour cet événement lundi soir 20h au 20 Rue P. Valerie. Venez nombreux, vous ne le regretterez pas!