​Décédé il y a 3 semaines après avoir souffert d’un cancer pendant un an. Tous les traitements possibles on était appliqué. Pourtant D. À voulu différemment.
À l’âge de vingt deux ans Et encore étudiant à la yeshiva, il à beaucoup imprégner son entourage et ses amis. Son charisme, sa dédicace et sa procuration du bien-être de l’autrui, lui ont donner motivation. De même, le respect du temps et ne pas perdre un instant étaient primordial pour lui. Il n’aime pas Ne rien faire et cela l’énervé.
Ainsi Perpignan à mérité en profiter de sa lumière. Par ses 5 visites en cours des années, à notre domicile, à canet ou pour apporter un renfort à perpignan par une semaine de yeshiva il y-à 4 ans.
Ce que moi personnellement je retiens de lui est sa pertinence, Et particulièrement au sujet de Mikve.

Même célibataires et bien évidemment pur de contacte inapproprié, il est de coutume chez les ‘hassidim D’aller tous les matins avant la prière se tremper Dans le bain rituel. Pour lui, pour Zalmi, même quand il fallait le faire dans la mer froide ou dans la rivière c’ était sans hésitation. Comme indisponible pour commencer la journée convenablement. Cela était d’actualité aussi durant sa maladie.

Que sa mémoire soit bénit et quelle soit source de bénédiction pour une bonne et douce année pour nous tous, Amen.