Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/21/d815967679/htdocs/wordpress/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 4993

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/21/d815967679/htdocs/wordpress/wp-content/themes/HABAD/header.php on line 1
Réflexion de la semaine | Habad 66 Réflexion de la semaine | Habad 66

De quoi être fière..

Aharon reçoit l’ordre d’allumer la Menorah et la tribu de Lévi est initiée au service du Sanctuaire. Un « second Pessa’h » est institué en réponse à la pétition d’un groupe de Juifs qui n’avaient pu apporter le korban Pessa’h. D.ieu indique à Moché...

Savoir apprécié

Ce Shabbat nous lisons la Parasha Bamidbar qui commence tout d’abord par le recensement le peuple d’Israël, puis décrit la disposition du campement dans le désert des 12 « Shevatim » (tribus) autour du « Mishkan » (Tabernacle). Nous...

S’adresser au Roi

Behar Sur la montagne de Sinaï, D.ieu communique à Moché les lois de l’année chabbatique: toutes les septièmes années, tout travail sur la terre doit être interrompu et ses produits rendus accessibles à tous, hommes et animaux. Sept cycles chabbatiques sont...

Prendre la responsabilité

La Paracha Emor (« Dis ») commence avec les lois particulières relatives aux Cohanim (« les prêtres »), au Cohen Gadol (« le Grand Prêtre ») et au service du Temple. Un Cohen n’a pas le droit de se rendre rituellement impur par le contact...

Chaque jour er est spécial!

A’haré Après la mort de Nadav et Avihou, D.ieu donne un avertissement interdisant l’entrée non autorisée « dans le Saint des Saints ». Une seule personne, le Cohen Gadol (le Grand Prêtre) peut, une seule fois dans l’année, à Yom Kippour, pénétrer dans la...

Résoudre cette dualité intérieure

Le feu sur l’autel doit brûler constamment. On y fait bruler entièrement les différents sacrifices animaux et alimentaires. Les Cohanim consomment la viande de certains sacrifices animaux et ce qui reste de l’offrande alimentaire. L’offrande de paix est mangée...